Site officiel du Service Départemental d’Incendie et de Secours de l’Aisne

 

Prévention

Les gestes qui sauvent

Les Gestes qui Sauvent

Les Gestes qui Sauvent

LES GESTES QUI SAUVENT

Protéger, alerter, secourir, les bons réflexes !

Pour les sapeurs-pompiers de l'Aisne, le secours à personne représente plus de 80% des interventions.

Avoir le bon réflexe peut sauver une vie ! Développons ensemble une plus grande culture des risques, toujours au service de votre sécurité.

Une carte reflexe a été éditée par le SDIS de l’Aisne pour participer à la diffusion de la culture des gestes d’urgence. [2 Photos]

Pour aller plus loin, passez le PSC1 (Premiers Secours Civiques)& !

Ce diplôme de secourisme est ouvert à tous, partir de 10 ans. Il faut compter environ 7 heures de formation.

Le coût de la formation dépend de l’organisme, nous vous invitons ainsi à vous rapprocher des associations concernées :

&

La Croix-Rouge

0323680191

Les Sapeurs-Pompiers

0323056992

La Protection Civile

www.protection-civile02.fr

&

vers le haut

Passer l'alerte - l'appel au 18

Passer l'alerte

Passer l'alerte

PASSER L’ALERTE - L’APPEL AU 18

Vous êtes le premier maillon de la chaîne de secours!

LES 6 INFORMATIONS A COMMUNIQUER

Lorsque vous composez le 18, vous êtes mis en relation avec un sapeur-pompier du Centre de Traitement de l’Alerte (CTA). C’est lui qui va déclencher les secours, sur la base des renseignements que vous allez lui fournir.

Chaque minute compte pour les sapeurs-pompiers : vos renseignements doivent être plus précis possible.

  1. Que se passe-t-il?

Nature de l’intervention : incendie, malaise, accident de circulation,…

  1. A quel endroit précis?

Adresse de l’intervention : ville, lieu-dit, route, rue… Sur autoroute, préciser son N°, le sens de circulation, le point kilométrique…

  1. Combien de victimes?

Nombre de personnes blessées ou impliquées. Préciser l’état apparent pour chaque victime : respire--elle? Parle-t-elle? Bouge-t-elle?...

  1. Quels risques complémentaires?

Risque de propagation pour un incendie, risque de suraccident sur la voie publique, transport de matières dangereuses,…

  1. Comment accéder au lieu de l’accident?

Accès complexe, entravé par des travaux, foire, marché, etc…

  1. Quelles actions avez-vous menées?

Balisage, gestes de secours sur les victimes, mise en œuvre d’un extincteur…

PARLER CLAIREMENT ET CALMEMENT

vers le haut

Intoxication au Monoxyde de Carbone

Contre le monoxyde de carbone

Contre le monoxyde de carbone

INTOXICATION AU MONOXYDE DE CARBONE

Un risque pas comme les autres, restez informés !

LA PROBLÉMATIQUE : L'hiver s'accompagne de l’utilisation massive de chauffages.
LES ENJEUX : la qualité des installations, la ventilation de votre habitation ainsi que vos habitudes sont à surveiller !

En 2016, 83 % des intoxications sont survenues au cours de la saison de chauffe (de janvier à mars et de septembre à décembre).

Une chaudière défaillante et mal entretenue demeure la principale source d’intoxication. Elle est confirmée ou suspectée dans 49 % des cas. En effet, le monoxyde de carbone est à l'origine d'une centaine de décès par an : c'est la première cause de mortalité accidentelle par toxique en France.

vers le haut